Déclaration de Paix de la ville de Nagasaki

Déclaration de Paix de la ville de Nagasaki

      Il y a 68 ans jour pour jour, un bombardier américain larguait une bombe atomique au-dessus de notre ville. La chaleur, le souffle et les radiations dus à l’explosion ont déclenché des incendies dans l’ensemble de la ville qui a brûlé durant une journée entière. En un instant, des quartiers entiers de Nagasaki ont été anéantis et sur les 240 000 habitants, 150 000 ont été blessés dont 74 000 sont morts. Soixante-huit ans plus tard, les survivants continuent de craindre la leucémie et d’autres cancers et restent traumatisés par cette tragédie.

Nous, êtres humains, avons créé cette arme destructrice. Nous l’avons utilisée à deux reprises à Hiroshima et Nagasaki. À l’heure actuelle, nous continuons même à détruire et polluer notre planète en effectuant des essais nucléaires. Jusqu’à aujourd’hui, notre histoire est jalonnée d’erreurs humaines, dont fait partie la bombe atomique larguée sur notre ville. Par conséquent, il est important pour nous de consolider les promesses faites par le passé sans oublier d’où nous venons.

Je demande au gouvernement japonais d’affirmer à nouveau la position du Japon en tant que pays irradié.
En avril dernier, lorsque le Comité préparatoire de la Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires s’est réuni à Genève, les 80 pays-membres ont signé une déclaration officielle condamnant la cruauté des armes nucléaires. L’Afrique du Sud, à l’origine de cette pétition, a demandé au gouvernement japonais de la signer.

Au grand désarroi du monde entier, le gouvernement japonais a refusé. Ce rejet du message selon lequel l’être humain ne doit en aucun cas avoir recours aux armes nucléaires montre que le gouvernement japonais admet l’utilisation de telles armes dans certains contextes. Cette attitude va à l’encontre de celle adoptée par le Japon en tant que pays irradié qui consistait à refuser l’utilisation des armes nucléaires en tout temps et en tous lieux.

Le gouvernement japonais a d’ailleurs repris les négociations avec l’Inde concernant l’utilisation de l’énergie nucléaire, ce qui contredit également la position du Japon en tant que pays irradié.

L’Inde possède des armes nucléaires mais n’a pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). En aidant un tel pays à développer son industrie nucléaire, le Japon ne respecte pas les clauses du TNP. Du point de vue de la Corée du Nord, cela pourrait légitimer son armement nucléaire et justifier sa décision de se retirer du TNP. Enfin, cela pourrait freiner la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Je demande encore une fois au gouvernement japonais d’affirmer la position du Japon en tant que pays irradié.

J’invite le gouvernement à prendre des initiatives et à entamer des démarches concrètes telles que l’institutionnalisation des trois principes non-nucléaires et la création d’une zone dénucléarisée dans le nord-est de l’Asie.

Tel qu’établi dans leur promesse faite aux citoyens du monde dans le cadre du TNP, les pays nucléarisés doivent essayer de réduire le nombre d’armes nucléaires.

En avril 2009, lors d’une visite à Prague, le Président Obama a officiellement indiqué sa volonté d’établir un monde sans armes nucléaires. En juin dernier, à Berlin, il a également démontré qu’il était déterminé à réduire le nombre d’armes nucléaires en déclarant : « Tant que les armes nucléaires existeront sur notre planète, notre sérénité et notre sécurité ne seront jamais assurées. » En tant que citoyens d’une ville irradiée, nous appuyons l’attitude et les déclarations du Président Obama.

Pourtant, aujourd’hui encore, il existe plus de 17 000 têtes nucléaires dans le monde, plus de 90 % desquelles aux États- Unis et en Russie. Je profite de cette occasion pour solliciter les Présidents américain et russe d’envisager des mesures plus drastiques afin de réduire le nombre d’armes nucléaires. Cette question ne doit pas être envisagée à long terme mais doit plutôt être considérée comme un problème urgent consistant à faire éradiquer les armes nucléaires de notre planète et à créer un monde exempt d’armes nucléaires. Il est désormais temps de tenir la promesse faite à l’ensemble des citoyens de la planète.

Les dirigeants de chaque pays ne sont pas les seuls à pouvoir passer à l’action pour créer un monde sans armes nucléaires, nous, citoyens du monde, pouvons également agir! « Le gouvernement doit tout mettre en oeuvre pour ne plus faire la guerre et éviter de répéter les erreurs du passé. » Cet extrait du préambule de la Constitution illustre la volonté du peuple japonais d’accéder à la paix. Il est indispensable de transmettre les témoignages de survivants de la guerre et du bombardement atomique aux générations suivantes afin que l’Histoire ne se répète pas, afin de ne jamais oublier que les guerres ont tué de nombreuses personnes, laissant des cicatrices et des traumatismes indélébiles, afin également de perpétuer la quête de paix initiale du Japon, et de garder en mémoire les atrocités de la guerre pour ne jamais les répéter.

Vous, représentants de la jeune génération, avez-vous entendu le message des survivants de la bombe atomique, le message caché derrière leurs cris « Plus jamais Hiroshima! Plus jamais Nagasaki! Plus jamais de guerre! Plus jamais de Hibakusha! »?

Votre génération est la dernière à pouvoir écouter le message des survivants. Soyez à l’écoute afin de mieux comprendre ce qui s’est passé sous le nuage atomique il y a 68 ans et pourquoi les survivants consacrent le temps qu’il leur reste à vivre à exiger l’abolition des armes nucléaires pour les générations suivantes. Au fil de leur message, demandez-vous si vous pouvez accepter les armes nucléaires de votre vivant et celui de vos enfants. Demandez-vous s’il est acceptable de vivre ainsi. C’est vous qui créez notre avenir!

En tant que membre de la communauté, vous pouvez agir! Près de 90% des communes japonaises déclarent être en faveur de l’abolition des armes nucléaires. Ces déclarations illustrent la volonté des citoyens de ne pas subir les armes nucléaires et de créer un monde de paix. Le Conseil des Communes-membres en faveur de l’abolition des armes nucléaires fête ce mois-ci son trentième anniversaire. Si vous souhaitez agir dans le cadre de cette déclaration, le Conseil et les villes irradiées sont prêts à soutenir toute initiative.

L’Assemblée des citoyens du monde pour l’abolition des armes nucléaires aura lieu à Nagasaki en novembre prochain. Nous profiterons de cette occasion pour faire part au monde entier de notre souhait d’éradiquer les armes nucléaires dans le monde.

Les conséquences de l’accident qui s’est produit dans la centrale nucléaire de Fukushima Dai-Ichi gérée par la compagnie d’électricité Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) sont encore visibles. Les zones touchées par les radiations sont de plus en plus étendues, les habitants de la région de Fukushima sont désormais obligés de vivre dans des conditions précaires. La ville de Nagasaki souhaite à la région de se rétablir au plus vite et lui offre tout son soutien.

Le mois dernier, Senji Yamaguchi est décédé. Cet homme avait consacré sa vie entière à l’éradication des armes nucléaires et à l’amélioration du soutien apporté aux victimes de la bombe atomique. Aujourd’hui, les survivants, dont l’âge moyen dépasse 78 ans, sont de moins en moins nombreux. J’aimerais profiter de cette occasion pour faire comprendre aux gens qu’il est important de soutenir davantage les survivants âgés du bombardement atomique.

Je présente mes condoléances aux familles des victimes de la bombe atomique et déclare ici-même le souhait de la ville de Nagasaki de continuer à tout faire pour éradiquer les armes nucléaires, en collaboration avec la ville de Hiroshima.

Tomihisa TAUE
Maire de Nagasaki, le 9 août 2013

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: